Construction sèche

Construction sèche avec des panneaux d'argile

La construction sèche avec des panneaux d'argile CLAYTEC® ne se distingue que légèrement des autres méthodes de construction sèche.  Il faut toutefois noter la bonne isolation acoustique des panneaux.  Les panneaux sont découpés à la scie sauteuse et ensuite vissés sur des lattes ou des poutres.  Ces dernières peuvent être en bois ou en métal, leur grillage doit être un peu plus dense que de coutume.  Pour la fixation des panneaux, nous proposons des vis spéciales, de même que des tissus de consolidation et des enduits de finition pour l'obtention de surfaces planes et homogènes.

> Fiche technique 5.2 Construction en panneaux d'argile


Construction sèche avec des panneaux d'argile secs

Les panneaux d'argile secs sont les variantes minces des panneaux d'argile CLAYTEC®.  Ils sont collés comme des du carrelage sur son support.  Pour cette façon de faire, nous porposons des colles à base d'argile.  Les panneaux d'argile secs sont une alternative aux procédés d'application mouillés.  Du temps et les inconvénients de la voie humide sont ainsi épargnés.  Lors de transformations, ils sont particulièrement prisés par les bricoleurs.  Le collage et le plafonnage de finition sont moins astreignants que l'application d'enduit mouillé.

> Fiche technique 5.3 panneaux d'argile secs


Technique d'empilement

Les constructions en matériaux légers ne contiennent pas assez de masse pour stocker l'énergie solaire et créer un équilibre thermique, tel qu'il existe dans les constructions massives.  Afin de répondre à ce problème, nous avons conçu la technique d'empilement CLAYTEC®.  Ainsi les griques d'argile sont littéralement empliées et non maçonnées.  Des éléments secs (panneaux, bois, ...), ce qui permet de diminuer les coûts.  Cette technique est pratique pour les constructions en bois et n'engendre pas de retard ou de séchage.  Elle n'augmente pas seulement le confort d'utilisation mais également une économie de chauffage.

> Fiche technique 5.1 Technique d'empilement


plafondbedekking

Binnen de houtbouw wordt de voorkeur gegeven aan zichtbare plafondbalken. Aan het plafond gespijkerde planken zorgen echter niet voor een goede geluidsisolatie. Als verbetering kunnen leemstenen worden aangebracht; de steenlagen dienen ook als warmteopslag.

> Werkblad 4.3 plafondbedekking

schuifplafonds

Schuifplafonds zijn planken waarmee de ruimte tussen de plafondbalken gevuld wordt. Deze worden meestal zijdelings van de de latten (die aan de balken gespijkerd zijn) geplaatst. De onderkant is gepleisterd, vaak met kleine houtlijsten als drager. Dit soort plafondconstructie is kenmerkend voor gebouwen van rond 1900. Meestal werden de plafonds met leem opgevuld. In de hedendaagse houtbouw is deze techniek herontdekt.

> Werkblad 4.2 schuifplafonds